Viole de gambe (description) - viola da gamba

<<< A propos de viole de gambe ... >>>

Accueil

dictionnaires et cartes

Préface
Plan du site

Jeux & Plaisirs : ConcertSpectacle créé  à Thoiry en novembre 2007Brillamment Baroque : Stage et concerts en avril commande de CDs

Parcours dans la musique baroque chronological marks - chronologische Marken

Extraits musicaux musical extract s - musikalischeExtrakte

Clavecin harpsichord Cembalo
Flûte traversière baroque german flute- Querflöte
Flûtes à bec Recorder- Blockflöte
Viole de gambe viola da gamba
Violons et violoncelles violin & violoncello - Geige & Cello
Danse baroque baroque dance Barocktanz

En Résidence au Château de Thoiry

Avis de recherche

Parrains & amis

Exposition en juillet : Collection Orpheon à l'Abbaye de Noirlac ... avec concerts ....

autres pages dédiées à la viole

Viole de gambe Turner Collection Orpheon

Viole de gambe, William Turner, Londres 1656 (Collection J. Vazquez) - Photos et documents concernant cette collection peuvent être consultés à partir de la page d' Orpheon Foundation

les frettes sur la touche

Famille d'instruments à archet, qui ont dominé la vie musicale européenne dès le XVème siècle, la famille des violes se distingue de celle des violons principalement par le nombre des cordes (six et non quatre), la présence de frettes qui divisent la touche comme sur le luth ou la guitare, la tenue de l'instrument sur ou entre les genoux, d'où le nom de "viola da gamba", et la tenue de l'archet, qui permet de modifier la tension des crins.

Il est important de noter que, contrairement à une idée communément répandue, les deux familles n'ont aucune relation entre elles : la viole de gambe n'est pas l'ancêtre du violon. Elles sont apparues presque simultanément, mais dans différentes parties d'Europe.

Comme pour tous les instruments de la Renaissance, la viole de gambe existe en différentes tailles, à l'image des différentes voix humaines. On les nomme :
• Dessus de viole (accord : ré, la , mi, do, sol, ré)
• Viole de gambe alto (accord historiquement rarement utilisé : do, sol, si bémol, fa, do)
• Viole de gambe ténor (sol, ré, la, fa, do, sol)
• Basse de viole (ré, la, mi, do, sol, ré)
• Grande basse de viole (sol, ré, la, fa, do, sol)
• Contre basse de viole (ré, la, mi, do, sol, ré)
En plus de cette série, une viole plus petite fut ajoutée en France au 18ème siècle, le par-dessus de viole, accordé une octave plus haut que la viole ténor, et possédant parfois seulement 5 cordes (sol, ré, la, ré, sol).

Malgré la concurrence du violon et de sa famille qui, à partir du XVIIe siècle surtout, menaça sérieusement leur pérennité, les violes subsistèrent jusqu'au temps de J. S. Bach, la basse de viole continuant même d'être utilisée en soliste après 1750.

page suivante : la famille des violons >>>

Christoph Schaffrath : Duo en ré mineur (Allegro) José Vázquez et Lucia Krommer ,violes de gambe

les Batteries (le Sieur de Sainte Colombe) : José Vázquez et Lucia Krommer ,violes de gambe

 

Autres pages de ce site dédiées à la viole de gambe :

nous contacter
pages pour OrpheonORPHEON sur le site des festes de Thalie : présentation et liens
Les Festes de Thalie : 19, rue de l'Eglise -78 770 Thoiry -France.- Tel : +331 34 87 48 37