<<< A propos de Danse baroque ...>>>

Accueil

dictionnaires et cartes Commander le dernier CD !!!

Plan du site

En Résidence au Château de Thoiry

Avis de recherche

Parrains & amis

Vous souhaitez nous aider ?

Sous Louis XIV, les Français adorent la " Belle dance " qui est un art savant pratiqué par la noblesse. On danse à la Cour, lors du bal, selon un cérémonial très hiérarchisé, où la moindre erreur peut défaire une réputation; on danse également au théâtre, dans les spectacles de ballet, d'opéra et de comédie. Au même titre que les armes et l'équitation, la Danse fait partie de la belle éducation : c'est elle qui donne cette démarche noble & ce maintien gracieux, si nécessaire pour s'annoncer dans le monde avec quelqu'avantage... Le roi lui-même, élevé dans l'exercice de la danse, s'y montre de bonne heure digne de toutes les admirations. Dans sa jeunesse, il se produit même sur scène aux côtés de professionnels, tel Jean-Baptiste Lully. En 1661, il crée l'Académie Royale de Danse, chargée de perfectionner et d'enseigner la danse afin de former les danseurs professionnels et les maîtres à danser qui diffuseront cet art à travers l'Europe entière.

Suites de danses >>>

C'est aussi à sa demande que l'on travaille à l'élaboration d'un système d'écriture permettant la notation des chorégraphies. Ce système, exposé en 1700 par Raoul-Auger Feuillet dans son traité Chorégraphie ou l'Art de Décrire la Danse par Caractères, Figures et Signes Démonstratifs, transcrit précisément les déplacements du ou des danseurs dans l'espace, les pas utilisés et la façon dont il faut placer les pas sur la musique. Près de trois cents chorégraphies nous sont ainsi parvenues.

nous contacter

Les Festes de Thalie : des Concerts-Spectacles pour célébrer vos événements ....